Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
CERCLE DES AMIS DU VILLAGE BORMES LES MIMOSAS

#Bormes Paysages et tourisme ... une nécessité de protection !

23 Février 2017 , Rédigé par CERCLE DES AMIS DU VILLAGE

Paysages et tourisme ... une nécessité de protection

 

Les valeurs" naturelles" restent , depuis l’origine du tourisme balnéaire, tout aussi vives dans les attentes des clients.

 

En un peu moins d’un demi- siècle, le tourisme a bouleversé les paysages de la côte, générant de multiples évolutions dont certaines font craindre, si elles ne sont pas encadrées, de voir se gâcher le patrimoine paysager à l’origine de tout un secteur de l’économie.

 

Un des effets les plus marquants du Tourisme  est celui du développement urbain, puisque l’essentiel des nuitées  est accueilli en résidence secondaire, et que les retraités sont nombreux à venir s’installer à demeure sur les lieux de leurs vacances d’actifs.

 

Plus récemment, se développe également le phénomène consistant à choisir de vivre dans un paysage de « vacances », même en travaillant loin, soit au prix de longs trajets, soit en choisissant le télétravail, ou en créant une entreprise localement.

 

Les régions côtières, et notamment Bormes_Le Lavandou, font l’objet d’une très forte pression foncière et les terres se sont singulièrement urbanisées, au risque de banaliser l’intérêt initial des paysages eux-mêmes à l’origine du développement.

 

L’influence du tourisme sur les paysages de Bormes_ Le Lavandou  apparaît dans les aménagements de la côte  désormais entièrement consacrés à cette activité : réseau routier, implantation des centres commerciaux, restaurants  et autres lieux de consommation viennent alors structurer un espace particulièrement typé pour résidents occasionnels.

 

Les paysages côtiers sont également perçus et pratiqués en bateau, qu’il s’agisse du yachting ou de la « promenade en bateau », une pratique très adaptée à la forme particulière de la rade de Bormes  ou à la traversée vers les îles particulièrement motivantes pour le tourisme en raison de leur capacité à se démarquer du quotidien et du banal.

Le nautisme a aussi généré d’importants bouleversements des paysages, en multipliant les ports de plaisance et les zones de mouillage au risque de recouvrir la vision du plan d’eau.

 

Le paysage se trouve au cœur de des enjeux touristiques, et motive de nombreuses dispositions de protection comme les sites classés, comme celles du Conservatoire du littoral ou  La loi « littoral » qui vient également protéger les côtes encore préservées de la pression d’urbanisation.

 

on peut affirmer que tous les territoires méritent le degré de soin avec lequel le paysage  doit être  abordé dans un PLU, et particulièrement dans  les territoires touristiques pour lesquels la qualité des paysages est une ressource économique.

 

Malheureusement, la rédaction précipitée du nouveau PLU de Bormes  ne tient pas compte des recommandations environnementales  du code de l'urbanisme  et plus particulièrement  du respect des paysages  !

 

"Cercle des Amis du Village"

Lire la suite

#Bormes Bilan Tourisme 2016 ... un littoral à la peine !

10 Février 2017 , Rédigé par CERCLE DES AMIS DU VILLAGE

En attendant les chiffres "secrets"  et le bilan de la fréquentation 2016 de  Bormes les Mimosas, l'INSEE nous livre quelques indications chiffrées  pour la région PACA Littoral.

 

"Dans les zones littorales, la saison a été  mauvaise (– 3,6 %) pour les résidents comme pour les étrangers. Le début de saison a été pénalisé par la météo et des ponts moins nombreux qu’en 2015, mais le mois de septembre est, sauf en Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca), plus favorable.

Le repli des nuitées sur le littoral est particulièrement fort en Paca (-8,6%), la baisse est très marquée en juillet, et plus encore en août et septembre, dans les hôtels du littoral, en partie en raison de l’impact de l’attentat de Nice le 14 juillet".

Par contre  l'INSEE, constate que " les zones rurales et montagneuses connaissent une croissance plus importante (+ 2,7 %), tirée par les deux clientèles (+ 3,8 % pour les résidents et + 0,6 % pour les étrangers).

Dans les massifs montagneux, les nuitées progressent de 0,6 % . Le massif alpin  profite plus que les autres du retour de la clientèle étrangère avec une forte augmentation de la fréquentation des  campings (+ 5,1 %)".

 

Faut il en déduire que le tourisme littoral est menacé ?

 

Le tourisme évolue vers des aspirations plus simple, le respect des sites naturels, un cadre vie de qualité et un environnement préservé .

Nous sommes de ceux qui croient que les atteintes aux paysages sont des causes réelles de désaffection du Littoral  PACA.

Bormes possède de nombreux atouts mais l'évolution des 30 dernières années risque de compromettre cet équilibre.

 

 

C'est pourquoi, nous nous opposons aux projets d'Urbanisme que notre Mairie propose !

 

A Bormes, protégeons notre patrimoine naturel ...c'est lui qui vous fait vivre depuis 30 ans !

 

"Cercles Amis du Village"

 

Lire la suite

#Bormes Urbanisme ... des élus pas toujours préparés à ces responsabilités !

8 Février 2017 , Rédigé par CERCLE DES AMIS DU VILLAGE

On avait déjà  connu un projet de téléphérique au village et d'un Golf au Landon , cette mandature notre Maire visionnaire propose l'aménagement d'un complexe  Multiplexe au Ginget et la réalisation d'un hôtel "5 étoiles" dans un quartier pavillonnaire.

 

Nos élus ne sont pas préparés  à gérer les responsabilités  de l'urbanisme ... ils viennent du monde associatif  et certes jouissent d'un capital sympathie mais sont ils compétents dans des matières devenues très  réglementées comme celui de l'environnement et de l'urbanisation ?.

 

L'élection d'un Maire se fait souvent dans la confusion de la hiérarchie des promesses  électorales.

Dans notre commune, beaucoup de promesses ont été faites mais le débat sur l'avenir de l'urbanisme  n'a jamais été évoqué.

 

Lors des dernières municipales, Nous avons choisi entre 2 personnalités, pas sur 2 projets !

 

Aujourd'hui, nous devons subir les improvisations "Urbanistiques" de nos élus qui pour la plupart votent les yeux fermés des textes rédigés par le conseil en "Urbanisme" .

Les réunions publiques de concertations sont devenues tellement discrètes que seul   70 personnes y participent.

 

Notre Maire avoue en réunion que la matière est d'une complexité laissant entendre qu'il est seul capable de résoudre l'équation .

 

Respecter  l'environnement et les paysages  n'est pas difficile, mais construire un centre commercial lorsque le projet a été condamné par la justice à 2 reprises   … ça devient difficile !

 

Restons vigilants !  la politique, les promoteurs et les amitiés sont redoutables  pour l'environnement.

 

 

"Cercle des Amis du Village"

 

Lire la suite

#Bormes tourisme ... la concurrence existe !

6 Février 2017 , Rédigé par CERCLE DES AMIS DU VILLAGE

 
A 6 heures de Munich... une nature préservée, une offre touristique de qualité et moins chère qui vient concurrencer notre Côte urbanisée et de plus en plus onéreuse.
 
Il ne faut pas se cacher la face, les futurs projets d'urbanisation de La Favière et du Ginget n'y changeront rien !
Bormes a l'avantage d'avoir de nombreux amis qui ont investis dans des résidences secondaires mais faut-il continuer à ne pas entendre leurs souhaits en matière d'aménagements du territoire.
Le futur risque d'être sombre si vous ne préservez pas l' environnent de la commune.
Les responsables du tourisme peuvent s'émouvoir de la modification de la loi littoral mais le sont ils des prochains aménagements du tourisme pour l'avenir de Bormes?.
14 hectares de Zone Littoral d'une extrême fragilité amputé au profit d' installations touristiques à La Favière ... attendez vous à ce que nos amis touristes et résidents secondaires nous le fassent savoir avec plus ou moins de diplomatie en été ...
Restez sourd à votre population ...vous comprendrez ce que veut dire le mot de "mobilité" dans le tourisme.
 
"Cercle des Amis du Village"
 
Lire la suite

#Bormes ...Village, quartier ou hameau ?

1 Février 2017 , Rédigé par CERCLE DES AMIS DU VILLAGE

 
La nouvelle loi littoral précise le découpage administratif de la commune par décret en donnant une définition de ce qu'est un Village et un hameau.
 
Les pseudo-découpages en quartier n'est qu'une création de Mr. le Maire pour définir sa commune.
Grâce à ce décret, le Village retrouve sa centralité et définit le Pin , La Favière, La verrerie et Cabasson comme des hameaux.
Cependant, il pourra continuer à utiliser le terme "quartier" pour désigner le stade, la gare et le Ginget ...
Cette définition n'est pas qu'un détail sémantique, il définit la réalité administrative nécessaire à la rédaction du futur PLU.
 
 
 
"Cercle des Amis du Village"
 
Lire la suite