Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
CERCLE DES AMIS DU VILLAGE BORMES LES MIMOSAS

#Bormes connaitre son passé ...pour construire l'avenir !

28 Décembre 2016 , Rédigé par CERCLE DES AMIS DU VILLAGE

Bormes "Porte des Maures" domine la mer et rayonne sur la colline ... ayez de l'ambition pour notre village !

Profitez de la Loi NOTRe pour reconstruire le centre ville de Bormes les Mimosas ...

 

Après avoir subi 30 ans d'aménagements territorial destructeur des centres villes , les compétences économiques de Bormes seront transférées le 1er décembre à l'Intercommunalité "Méditerrané Porte des Maures" (MPM).

 

Cela signifie concrètement la création d'un bassin de vie de 21.000 résidents permanents !

Une aubaine pour notre village et nos commerçants …

Le village doit retrouver son centre ville !
Malgré les plages parmi les plus belles d'Europe, Bormes n'a pas la seule vocation d'une station balnéaire . 
De par son histoire et son orientation, Bormes est historiquement un Village tourné vers la ruralité et le commerce.

Pour 2017, "Le Cercle des Amis" souhaite que les élus prennent conscience de l'importance d'offrir des perspectives d' avenir économique au Village .

Lire la suite

Profiter de la Loi NOTRe pour construire la compétence "tourisme"  à  Bormes les Mimosas ...

19 Décembre 2016 , Rédigé par CERCLE DES AMIS DU VILLAGE

 

Le 22 décembre se tiendra une réunion importante  du Conseil Municipal  consacrée  au futur statut du Tourisme dans le cadre de la loi NOTRe.

 

" On observe effectivement beaucoup d'interrogations, voire de résistance, de la part des élus  comme de communes de l'intercommunalité, face à une situation qu'ils considèrent comme imposée par l'Etat.

 

Bormes  station classée, fonctionne sur un mode très différent des autres, un peu comme une entreprise : elle a réalisé d'importants efforts d'infrastructures, elle a développé des compétences, et elle craint d'être « noyée » dans un territoire plus vaste.

 

Bormes, station classée , peut  conserver un office de tourisme intercommunal à compétence locale et voire même un office de tourisme à part entière .

 

La seule obligation indiscutable posée par le législateur porte sur la nature intercommunale de l'échelon au sein duquel s'exercera demain la compétence dite de « promotion du tourisme ».

 

Cette obligation respectée, le texte n'est pas d'une redoutable prescription.

Cela autorise donc les élus locaux à une certaine forme d'imagination et d'audace pour repenser le modèle local, et pour mettre en place  de nouvelles synergies.

 

 Tout dépendra  de l'intelligence collective et du pragmatisme que les élus puis notre directeur d'office de tourisme mettront en œuvre sur les différentes missions relevant de la compétence tourisme.

 

Pour les fonctions d'accueil et d'information, un schéma d'accueil et de diffusion de l'information à l'échelle de l'intercommunalité peut être mis en place avec des structures juridiquement distinctes.

 

La question de la promotion renvoie naturellement à celle des " marques de territoire" pertinentes et de qui doit les gérer.

Il semble logique que  la gestion  du  panier de marques selon une démarche marketing en fonction de la période de l'année et du marché visé revienne à  l'office intercommunal .

 

S'agissant de la commercialisation des produits touristiques, il nous semble évident que la démarche doit être centralisée pour réaliser des économies et pour être en mesure de proposer une offre d'hébergements et d'activités plus large à la clientèle.

 

Les manifestations à vocation touristique pilotées à l'échelle communale ont plutôt vocation à rester à ce niveau, sauf si on souhaite qu'elles se déroulent sur un territoire plus large.

 

On voit donc que dans les cas complexes les maires des communes touristiques et stations classées et les élus intercommunaux – ce sont d'ailleurs les mêmes – devront s'attacher ensemble à construire un projet et une gouvernance touristique en abordant les questions de fond, et pas seulement les problèmes d'ordre statutaire ou réglementaire :

  • Quelle est notre vocation touristique ?
  • Où se trouvent les véritables compétences ?
  • Quelle(s) marque(s) utiliser pour promouvoir notre destination ?

 

Le transfert de compétence peut-il être saisi comme une opportunité pour mieux exercer la fonction touristique ?

 

Le véritable enjeu est là, souvent masqué par des considérations juridiques ou techniques : il faut s'en saisir pour penser la fonction touristique dans l'intercommunalité  telle qu'elle sera demain et non telle qu'elle s'est pratiquée jusqu'à présent.

On ne peut pas faire comme si le rôle de l'office, son statut, sa gouvernance devaient rester les mêmes alors que l'univers du tourisme est en complète révolution avec l'arrivée de nouvelles clientèles, la modification des pratiques, la généralisation du digital, l'essor du collaboratif.

 

En fait le défi aujourd'hui est moins de transférer la compétence tourisme que de la construire pour les années à venir.  L' intercommunalité et ses  communes touristiques doivent donc  faire coïncider un travail sur l'organisation  avec la définition d'un projet touristique territorial à engager de façon volontaire et concertée."

Lire la suite

#Bormes Urbanisme SCoT 2 ... c'est avant tout de l'emploi qu'il nous faut !

16 Décembre 2016 , Rédigé par CERCLE DES AMIS DU VILLAGE


Lors de la réunion présidée par Mr. de Canson concernant le prochain SCoT 2 , nous avons déposé une requête écrite demandant de prévoir une ZAE pour le bassin de vie Lavandou-Bormes.
L'avenir de notre Village dépend de l'activité économique et non du logement secondaire... (copie du courrier)

 

 

Propositions suite à la réunion publique du Projet de révision du SCoT TPM

Notre association représente un cercle de réflexion concerné par l’urbanisme, l’environnement et l’économie de Bormes Les Mimosas.
Cohérences économiques
Le SCoT 2009 a favorisé la création d’un bassin de vie « Le Lavandou-Bormes » en les orientant économiquement vers la seule activité Touristique.
Le bilan économique est depuis 2009 alarmant (INSEE 2015) :
• La création d’entreprises a dramatiquement chutée de 30% depuis 2009
• Un Taux de chômage pour les 15- 64 ans 15 % pour Bormes et 20 % Le Lavandou.
• Un Taux de Pauvreté de 14 %
• La moyenne d’âge a fortement augmentée.
• Démographie négative 109 décès pour 69 naissances

Les récentes dispositions de la loi Nôtre et le transfert des compétences de gestion des parcs économiques aux intercommunalités « Méditerranée Porte des Maures » risque de reporter les décisions d’aménagements économiques moins réactives.
Notre bassin ne manque pourtant pas d’attraits et à l’instar des Pôles de recherche Californiens, nous pourrions accueillir des chercheurs ou des start-up .
Nous demandons aux rédacteurs de la révision du SCoT TPM de tenir compte de la spécificité de notre bassin de vie en consacrant les futurs projets d’aménagements à la création une Zone d’Activité Economique (ZAE) et de recherche.

"Cercle des Amis du Village"

 

 

Lire la suite