Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CERCLE DES AMIS DU VILLAGE BORMES LES MIMOSAS

Profiter de la Loi NOTRe pour construire la compétence "tourisme"  à  Bormes les Mimosas ...

19 Décembre 2016 , Rédigé par CERCLE DES AMIS DU VILLAGE

 

Le 22 décembre se tiendra une réunion importante  du Conseil Municipal  consacrée  au futur statut du Tourisme dans le cadre de la loi NOTRe.

 

" On observe effectivement beaucoup d'interrogations, voire de résistance, de la part des élus  comme de communes de l'intercommunalité, face à une situation qu'ils considèrent comme imposée par l'Etat.

 

Bormes  station classée, fonctionne sur un mode très différent des autres, un peu comme une entreprise : elle a réalisé d'importants efforts d'infrastructures, elle a développé des compétences, et elle craint d'être « noyée » dans un territoire plus vaste.

 

Bormes, station classée , peut  conserver un office de tourisme intercommunal à compétence locale et voire même un office de tourisme à part entière .

 

La seule obligation indiscutable posée par le législateur porte sur la nature intercommunale de l'échelon au sein duquel s'exercera demain la compétence dite de « promotion du tourisme ».

 

Cette obligation respectée, le texte n'est pas d'une redoutable prescription.

Cela autorise donc les élus locaux à une certaine forme d'imagination et d'audace pour repenser le modèle local, et pour mettre en place  de nouvelles synergies.

 

 Tout dépendra  de l'intelligence collective et du pragmatisme que les élus puis notre directeur d'office de tourisme mettront en œuvre sur les différentes missions relevant de la compétence tourisme.

 

Pour les fonctions d'accueil et d'information, un schéma d'accueil et de diffusion de l'information à l'échelle de l'intercommunalité peut être mis en place avec des structures juridiquement distinctes.

 

La question de la promotion renvoie naturellement à celle des " marques de territoire" pertinentes et de qui doit les gérer.

Il semble logique que  la gestion  du  panier de marques selon une démarche marketing en fonction de la période de l'année et du marché visé revienne à  l'office intercommunal .

 

S'agissant de la commercialisation des produits touristiques, il nous semble évident que la démarche doit être centralisée pour réaliser des économies et pour être en mesure de proposer une offre d'hébergements et d'activités plus large à la clientèle.

 

Les manifestations à vocation touristique pilotées à l'échelle communale ont plutôt vocation à rester à ce niveau, sauf si on souhaite qu'elles se déroulent sur un territoire plus large.

 

On voit donc que dans les cas complexes les maires des communes touristiques et stations classées et les élus intercommunaux – ce sont d'ailleurs les mêmes – devront s'attacher ensemble à construire un projet et une gouvernance touristique en abordant les questions de fond, et pas seulement les problèmes d'ordre statutaire ou réglementaire :

  • Quelle est notre vocation touristique ?
  • Où se trouvent les véritables compétences ?
  • Quelle(s) marque(s) utiliser pour promouvoir notre destination ?

 

Le transfert de compétence peut-il être saisi comme une opportunité pour mieux exercer la fonction touristique ?

 

Le véritable enjeu est là, souvent masqué par des considérations juridiques ou techniques : il faut s'en saisir pour penser la fonction touristique dans l'intercommunalité  telle qu'elle sera demain et non telle qu'elle s'est pratiquée jusqu'à présent.

On ne peut pas faire comme si le rôle de l'office, son statut, sa gouvernance devaient rester les mêmes alors que l'univers du tourisme est en complète révolution avec l'arrivée de nouvelles clientèles, la modification des pratiques, la généralisation du digital, l'essor du collaboratif.

 

En fait le défi aujourd'hui est moins de transférer la compétence tourisme que de la construire pour les années à venir.  L' intercommunalité et ses  communes touristiques doivent donc  faire coïncider un travail sur l'organisation  avec la définition d'un projet touristique territorial à engager de façon volontaire et concertée."

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article