Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
CERCLE DES AMIS DU VILLAGE BORMES LES MIMOSAS

Articles récents

Bormes les Mimosas son port ... quel avenir après 40 ans de concession avec la SA YCIBM ?.

19 Août 2017 , Rédigé par CERCLE DES AMIS DU VILLAGE

 
 
Alors que la concession du port se termine en 2022 et que les prochaines élections Communales auront lieu en 2020, Mr. le Maire prolonge l'exploitation du Port de Bormes pour 26 ans.
 
Procédure bien connue des gestionnaires de concession, l' Article 1411-2 du CGCT (Code Général des Collectivités Territoriales) la Mairie peut imposer des travaux au concessionnaire qui ne pourra pas amortir dans la période restante de sa concession et qui sera, de fait, prolongée proportionnellement d'autant d'années selon le montant du chantier.
Voilà comment une Mairie pouvait prolonger une concession sans faire appel à un "Appel d'offre de Marché Public".
 
Au départ cette procédure était réservée aux fournisseurs d'eau et d'électricité qui voulait favoriser les énergies renouvelables. A la suite de nombreuses interprétations qui ne correspondaient pas à l'esprit de la loi, la loi fut modifiée par décret en Janvier 2016.
Bormes a signé sa convention en décembre 2015, un mois avant l'abrogation de la loi!.
 
L'accord de concession est concrétisé par la signature d'un avenant au 1er contrat ou l'on règle les modalités d'entretien de la concession de 26 ans et d'autres détails comme la mise à disposition gratuite d'un nouvel accès à la terre (valant agrandissement du port) mais pas de garanties sur l'efficacité technique des travaux sur les risques de submersion (objet du contrat).
 
En cas de mauvais fonctionnements de la digue, la Commune n'aura aucun recours, c'est le Conseil Municipal qui aura choisi et imposé la solution technique en grande partie sur le critère du prix.
Alors pourquoi ne pas avoir opté pour laisser la digue en l'état, réduire la capacité d'accueil du port et comme le prévoira la prochaine loi littoral exproprier les habitations touchées par le risque de submersion.
 
Des questions restent posées …
 
"Le Cercle des Amis du Village" défend l'idée que la commune de Bormes aurait du se libérer du concessionnaire et reprendre la gestion du port …
 
Nous espérons que l'efficacité de la digue pourra être constaté avant 2020 et que soit débattu publiquement l'Avenir du port de Bormes …
 
Lire la suite

#BormesLesMimosas le village ...va devoir réagir pour conserver son attrait touristique !

17 Août 2017 , Rédigé par CERCLE DES AMIS DU VILLAGE

 

Alors que se multiplient les feux d'artifices et les animations au bords de mer, on nous ressert les mêmes bals désertés pour commémorer la libération du village. Il serait pourtant simple de profiter de cette occasion pour présenter un spectacle "Son et lumière" qui aurait pour thème la libération du Village.
Le Village va devoir réagir pour conserver son attractivité ... lutter contre un spectacle gratuit de Chimène Badie pourrait être pris pour de la concurrence déloyale.
Perso, j'en reste aux propositions de bon sens des habitants du village qui suggèrent de repenser le son et la lumière de la rue carnot ...
encore faudrait il être entendus !

 

 

Lire la suite

#BormesLesMimosas ... s’autoproclame "La plus belle commune du Var "

13 Août 2017 , Rédigé par CERCLE DES AMIS DU VILLAGE

 
 
Comme un enfant devant le danger se réfugie dans les bras de sa maman, la communication de Bormes retrouve les vertus de la valeur Communale.
Fini l'apologie des " bassins de vie" et autres communautés de communes.
Reste les projets immobiliers encours et les projets d"Avenirs" du PLU qui plus que le feu détruiront l'image de Bormes ...
Il faudra également penser à nuancer la description de Bormes un peu "Pagnolesque" et faire beaucoup d'efforts pour que Bormes redevienne "une des plus belles communes du Var".
 
Lire la suite

#Bormes Urbanisme ... le comble du mauvais goût !

10 Août 2017 , Rédigé par CERCLE DES AMIS DU VILLAGE


Un promoteur propose 16 appartements avec piscine sur le toit là ou jadis une petite maison de campagne abritait le bon Docteur !
Les projets d'urbanisation continuent à enlaidir les paysages ... Il aura fallu 30 ans pour modifier un joli coin de campagne en vilaine banlieue.
Bravo les promoteurs et architectes ...

 

 

Lire la suite

#BormesLesMimosas la sagesse ... vient en gouvernant !

4 Août 2017 , Rédigé par CERCLE DES AMIS DU VILLAGE

 
Une décision qui va dans le bon sens, celui de la protection des zones urbanisées et de l'environnement par des vignes .
Notez que l'idée n'est pas neuve et que les anciens l'utilisaient déjà. Ce n'est que depuis 30 ans que nous avons perdu cette notion de dangers et que les permis ont été délivrés sans scrupules dans les zones exposées à grands risques de feux.
Après le risque d'incendie, de submersions et de feux, les autorités commencent à réaliser les dangers d'une urbanisation à haute densité.
Nous espérons que la concertation se fera, cette fois-ci, avec les associations pour réduire les risques inhérents à la présence de l'homme et de son urbanisation à proximité des massifs forestiers !.
La question est toujours, devant tant de bonnes résolutions, pourquoi ne l'ont ils pas évoqué dans l'écriture du PLU 17?.
Aujourd'hui, Monsieur le Maire se sent de taille à défendre son projet et à affronter Monsieur le Préfet ... pourquoi pas avant?.
Reste à savoir si ces annonces ne resteront pas dans les tuyaux de la communication ....
 
"Cercle des Amis du Village"
 
 
Lire la suite

#BormesLesMimosas ... le jour d'après !

28 Juillet 2017 , Rédigé par CERCLE DES AMIS DU VILLAGE

Une suggestion des "Amis du Village" ...
Des initiatives surgissent sur les réseaux sociaux pour inviter les touristes à ne pas succomber au défaitisme et à encourager nos amis touristes et résidents à prolonger leurs vacances à Bormes.
Notre suggestion serait que Mr. le maire convoque rapidement les différents acteurs économiques (Associations de commerçants, Hôteliers , restaurateurs, Office du Tourisme, producteurs de Vins etc...) et les élus de Bormes afin de définir une communication positive.

"Cercle des amis du Village"

 

 

Lire la suite

#BormesLesMimosas ... VOICI CE QUE LE MAIRE FAIT DE NOS BEAUX SITES

20 Juillet 2017 , Rédigé par CERCLE DES AMIS DU VILLAGE

 

Après avoir fait disparaître sous une pelleteuse la partie la plus historique et spectaculaire du sentier Saint-François également GR90 sous prétexte de faire une « piste », notre Maire (qui n’a pas répondu à notre courrier de novembre 2016) poursuit son saccage en pleine période estivale. En réalité  il s’agit de créer un accès routier depuis la Route des Lavandières à hauteur de la tour du Vieux Moulin à une parcelle très pentue caractéristique du paysage méditerranéen pour moitié et à raison classée en Zone Naturelle. Acquise par préemption à bas prix par la Mairie il y a quelques années sous le prétexte fallacieux d’y construire des logements sociaux et grassement revendue aujourd’hui en deux lots constructibles, c’était depuis le lotissement de la Bergerie en montant vers le village le seul endroit encore sauvage qui offrait une vue panoramique jusqu’à la route des Crêtes. Depuis dix jours l’énorme engin à chenilles continue d’officier sans aucun affichage de la nature des travaux, aucune mesure de sécurité la plus élémentaire pour la procession de promeneurs qui empruntent le GR. Si dans la mémoire collective des Borméens Saint-François de Paule est  l’un des personnages clé de l’histoire du village, il n’en est pas de même pour son premier magistrat : ne cherchez plus l’empreinte de son passage dans les rochers, elle a disparu sous la pelleteuse ! Venez constater sur place.

ADEBL  Association pour la Défense de l’Environnement de Bormes et du Lavandou


AVANT  et  APRES ....

 

 

Lire la suite

#BormeslesMimosas la loi Pinel ... un prétexte pour urbaniser Bormes !

8 Juillet 2017 , Rédigé par CERCLE DES AMIS DU VILLAGE

La promotion immobilière fleurit à Bormes les Mimosas.

L'accession de Bormes au dispositif fiscal de la "loi Pinel"2 a attiré les grands groupes immobiliers à proposer des produits immobiliers d'accès au logement.

 

Clos Charlot75 logementsGroupe Arcade
EPF-PACA200 logementsEPF-PACA
Les jardins de l'Alcazar56 logementsArchisud Promotion
Loderi164 logementsGroupe Duval
Villa Levante Immalliance promotion
Le Poseidon36 logementsGroupe Piersanti
Bella Vista Groupe Piersanti
La Bastide de Bormes25 logementsLa Maison Nouvelle
Les jardins de la Madeleine9 villas 
Lotissement Montanard10 logements

 

Les principales promotions   pour   livraison 2018-2019 

La qualité des produits immobiliers  démontrent que ces promotions ne sont pas destinées au développement du logement principal mais à l'investissement défiscalisé de résidences secondaires .

A Bormes,les conséquences de la loi Pinel  sont exactement l'inverse de celui souhaité par le SCOT 2009 qui préconise d'augmenter le pourcentage de logements permanents par rapport aux résidences secondaires. Le ratio restera aux alentours de 70 % de logements vides ...

Si lors des mandatures précédentes, la croissance immobilière était un objectif, nous ne pouvons plus augmenter la densification de la construction dans notre commune.

Bormes est un village qui a grandit trop vite ...   

Le nombre de résidences secondaires est passé  de 1.600 en 1970 à 6.000 résidences secondaires en 1990.

Aujourd'hui, Bormes accueille une population vieillissante dont 1.276 propriétaires sur 2.387 ont plus de 65 ans (INSEE RP2014) .

Mais quel urbanisme sera proposé aux touristes de Bormes les Mimosas en 2030? .  

L'économie touristique est particulièrement fragile et l' attrait de notre village  réside  dans la qualité de ses paysages et  de la  qualité de vie liée que procure  la colline et le bord de mer.

L'urgence est de protéger nos paysages et la nature de la commune en tenant compte du développement économique pour nos enfants. 

Ce déséquilibre générationnel, la protection de la qualité de vie et la création d'activité économique ne sont pas pris en compte par le nouveau PLU. 

C'est pourquoi, nous refusons le nouveau PLU qui autorise des aménagements de grandes surfaces, d'un parc de vacance supplémentaire, la construction d'un hôtel 5 * et surtout la suppression de 50 hectares de Zone Naturelle ...

Nous avons besoin de votre soutien pour organiser les recours contre le nouveau PLU 

Bien à Vous

"Cercle des Amis du Village"

La Loi pinel est un dispositif fiscal créé par Sylvia Pinel, ministre du logement et Manuel Valls  pour relancer la construction de logements neufs en France (plan de relance du logement 2015). Le dispositif Pinel gouv offre une réduction d'impôt lors de l'achat d'un bien immobilier neuf, à condition,qu'il soit mis en location pendant 6 ans au minimum. L'achat d'un appartement ou d'une maison en loi Pinel doit avoir lieu entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2017. Le dispositif Pinel et la loi Censi Bouvardont été prolongés en 2017 par Emmanuelle Cosse. La ministre du logement a une volonté très claire de prolonger les outils qui sont utiles pour la construction de logements. La Loi Pinel 2017 fonctionne très bien auprès des investisseurs.

La défiscalisation Pinel permet donc de baisser son impôt sur le revenu tout en devenant propriétaire d'un investissement locatif. Ce dispositif a été lancé par le gouvernement pour remplacer le dispositif duflot qui peut encore s'appliquer aux logements acquis jusqu'au 31 août 2014.

La loi pinel est très proche de la loi duflot dans son fonctionnement et dans ses conditions : plafonds de loyer pinel, plafonds de ressources du locataire pinel, plafond au m² et zones éligibles à la loi pinel. 

 

le site de la loi Pinel

 

 

Lire la suite

Les aménagements sportifs "Souffle d'Art" de la Pointe du Gouron en Zone Nl ... interdits par le PLU !

3 Juillet 2017 , Rédigé par CERCLE DES AMIS DU VILLAGE

D'habitude tatillonne, comment l'Urbanisme Borméen a-t-il autorisé la création d'une aire de sport à la pointe de Gouron ?.

Alors que Le Scot 2009 a pourtant identifié comme espace remarquable "Les espaces naturels de la dorsale collinaire de l' Anglade entre La Favière et le Lavandou" et recommande de préserver le capital naturel...

Alors que le PLU (toujours en vigueur) défini la  pointe de Gouron comme une zone Nl  (zone naturel littoral)  et fait l'objet d'une protection particulière en raison notamment de la qualité des sites, de l'environnement et des paysages ...

Alors que le PLU dans sa description de l'occupation des sols  est clair et  que l'utilisation des sols est interdit aux aires de jeux et de sport en dehors des secteurs  Nc,Ncl, Nf,Ng et Nm ...

Nous demandons la remise en état des sols et le respect scrupuleux  des dispositions conforme au  PLU .

Nous rappelons également que l'aménagement des parkings payants ayant fait l'objet du goudronnage et d'aménagement au sol est interdit par le PLU .

Pourquoi cette volonté de revenir sur des espaces classés Naturel ?

"Cercle des Amis du Village"

 

 

 

Lire la suite

 la communauté de Communes Méditerranée Porte des Maures ...très active dans la protection de l'environnement !

29 Juin 2017 , Rédigé par CERCLE DES AMIS DU VILLAGE


Mort de rire ... 

Extrait de http://www.ville-lalondelesmaures.fr/…/63-intercommunalite.…

"La Communauté de Communes Méditerranée Porte des Maures, très active dans le domaine de la protection de l'environnement et sur la question des déchets, a lancé l'opération "Zéro mégot dans nos villes". Cela s'est traduit depuis plusieurs années par la mise à disposition de cendriers de plages et d'actions sur le tri sélectif auprès des estivants mais aussi, plus concrètement, depuis quelques mois, par la mise en place d'une filière de récupération et de retraitement des mégots. Et pour aller encore plus loin, MPM vient de faire installer 30 cendriers dans les centre-villes des six communes de l'intercommunalité. 
Facilement reconnaissables puisque siglés MPM et prinicpalement installés en façade des bâtiments publics (Hôtels de Ville, salle des fêtes, entrées des terrains de sport…), ces cendriers urbains participent à cette collecte environnementale innovante lancée en début d'année. Sept cendriers sont ainsi installés à La Londe et Cuers, six à Bormes, quatre à Pierrefeu et au Lavandou, et enfin deux à Collobrieres. Et d'ores et déjà, le sens civique des habitants démontre le bien-fondé de cette démarche puisque en deux mois, les services de MPM ont déjà noté une augmentation régulière des mégots collectés.
Ainsi récupérés, le papier et la cellulose des filtres des cigarettes sont transformés en matière plastique qu'on retrouvera dans des salons de jardin, des plaques isolantes utilisées dans la construction ou encore des palettes… En plus de ces cendriers urbains régulièrement vidés, les habitants de MPM peuvent aussi participer à cette collecte et à ce recyclage en venant déposer leurs mégots dans les bacs jaunes spécialement prévus dans les déchetteries gérées par l'intercommunalité. Une expérimentation environnementale qui, si les bons résultats se confirment, pourrait être entendue et pérénisée."

 

 

Lire la suite
1 2 3 4 5 > >>